Le blog de l'association Kerlann

La gestion des risques, une nécessité pour la viabilité des PME

La gestion des risques, une nécessité pour la viabilité des PME

Mai 12, 2019

Le marketing des start-ups

Le processus de sélection d’une start-up (une société innovante) répond à une logique linéaire. D’abord, les gérants de la start-up vont entamer une levée de fonds pour présenter leurs projets à des investisseurs (entreprises de capital risque). Ils doivent alors rédiger préalablement un “pack investisseur” contenant les éléments de présentation de l’actif, la sélection des entreprises de venture capital (capital risque) les plus susceptibles d’être intéressées, lesquelles signeront avec les gérants une “term sheet”, puis entameront une due diligence de l’actif avant de livrer effectivement les fonds.
L’asymétrie d’information étant forte, tant sur les intentions des dirigeants que sur les perspectives de croissance de la start-up, les entreprises de venture capital vont porter leur attention sur de nombreux éléments.

Ces éléments diffèrent selon le stade de maturité de la start-up présentée :
– Dans le cas d’une start-up later stage (la start-up réalise un chiffre d’affaires et commence à s’affirmer en tant qu’acteur établi sur son marché), l’attention va se concentrer sur la capacité de la start-up à changer rapidement d’échelle sans réinvestissement. Afin de scaler le business model, l’entreprise de venture capital incitera les gérants de la start-up à avoir recours aux méthodes du growth hacking.
– Dans le cas d’une start-up early stage (la start-up réalise un chiffre d’affaires, mais son résultat est encore négatif, elle commence à exister et à être identifiée sur le marché), l’attention va se focaliser sur les risques liés à la demande (le service/produit innovant proposé par la start-up satisfait-il une demande pérenne ?). Pour vérifier ce critère, les outils de la démarche lean start-up et de la méthode A/B testing pourront être mobilisés.
– Dans le cas d’une start-up pré-revenus (la start-up ne réalise pas encore de chiffre d’affaires), l’attention va se porter sur le caractère go-to-market de la proposition de valeur (la proposition de valeur a-t-elle un marché ? Le plan de génération de revenu, est-il crédible ? Etc.).

Les sociétés de gestion : une solution pour tous les investisseurs ?

Les sociétés de gestion de portefeuille sont des entreprises d’investissement ayant obtenu un agrément de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) pour fournir (entre autres) des services d’investissement.
A Plus Finance, une société de gestion indépendante, soutient les start-ups françaises dans leurs développements. Elle peut aussi les aider à trouver des co-investisseurs.
Elle est l’un des acteurs indépendants les plus actifs du venture capital en Europe. Son savoir-faire repose, principalement, sur l’expertise de ses équipes (des financiers et des entrepreneurs) de gestion. Dans ses quatre métiers (l’immobilier, le cinéma, multigestion, l’investissement dans les PME), l’approche fondamentale est privilégiée à chaque étape du processus d’investissement. A Plus Finance dégage la meilleure rentabilité pour les souscripteurs de ses fonds.

Les étapes clés pour réussir votre projet

Les étapes clés pour réussir votre projet

Oct 29, 2016

Lorsque vous commencez à tracer votre idée de projet, il vous faudra certainement vous entourer de connaisseurs pour vous épauler dans les premières phases, le temps que votre start-up prend forme et devient mature. Ainsi, nous avons consulté pour vous les avis de Mr Thierry Weinberg, expert en création d’entreprise pour vous fournir les points de départ à ne jamais oublier afin de réussir votre projet.

Etudiez votre marché et valorisez votre idée

telecharger

Vous avez tout schématisé sur votre papier, visité les organismes d’entrepreneuriat et pris connaissance de toutes les démarches à suivre pour garantir la mise en place de votre idée. Il est temps donc de passer à l’appréciation de ce que vous allez vendre au client. Votre produit ou service décidera de la qualité de votre marque et donc, de son potentiel de croissance.

Il vous est recommandé de réaliser une étude de marché conforme aux règles de l’art : vous pouvez vous diriger vers les incubateurs ou les pépinières d’entreprises pour trouver des spécialistes qui vous apporteront un appui technique considérable. Faites les mesures nécessaires de votre marché pour connaitre vos clients potentiels et essayer ensuite d’adapter votre produit/service à leurs exigences.

N’oubliez jamais le côté juridique

telecharger-1

Une consigne que partage la totalité des porteurs de projets : il ne faut jamais zapper le côté juridique et il vous que vous vous informez davantage sur la création de l’entreprise. Préparez votre dossier avec la consultation d’un avocat et d’un expert-comptable pour vous éviter les mauvaises surprises des dernières minutes.

Rendez-vous aux chambres de commerce, incubateurs et boutiques de gestion pour avoir une idée plus détaillée sur la création des entreprises et les différents documents nécessaires pour réussir à enregistrer votre société, mais aussi pour être prêt à convaincre les partenaires et investisseurs par votre idée.

Ne jamais bâcler votre business plan

businessplanw_720

De nombreux porteurs de projets trouvent inutile le business plan et ignorent cette étape, alors que Mr Weinberg estime qu’il était l’instrument déterminant du succès de son cabinet Double V Conseil. En effet, le business plan est un document indispensable pour comprendre les grandes lignes financières de votre projet et pour pouvoir convaincre les investisseurs et les banques de miser sur vous.

Pour le côté pratique, le business plan commence toujours par la phase d’étude du marché (donnée faite à ce stade). Ensuite, vous devez faire les prévisions de toutes les actions économiques (dépenses et chiffre d’affaires prévisionnels) que vous comptez faire. Il s’agit d’avoir une visibilité financière sur votre start-up avec des chiffres qui vous facilitent les décisions opérationnelles. Ainsi, vous aurez fait une estimation de votre rentabilité ce qui vous permettre de corriger les défauts, s’ils existent, et placer vos stratégies à court et moyen terme.

L’élaboration du modèle économique de votre projet permet même d’entamer la phase de recherche des fournisseurs et prestataires de service pour collectionner les devis et améliorer votre étude prévisionnelle.29/10

Obtenez le financement

Hands on top of each other. Symbolic picture.

Une fois que tout est prêt, vous devez chercher des sources de financement si votre projet nécessitera un appui. Vous pouvez avoir un crédit bancaire ou faire entrer des associés ou lever des fonds auprès des fonds d’investissement, mais ceci dit que vous allez devoir parler de votre projet devant des personnes en costumes et cravates. C’est l’heure du pitch ! Ne paniquez surtout pas !

Si vous avez tout préparé comme il se doit, si vous croyez tellement en votre projet et vous y tenez bien, cette phase sera du gâteau. Vous devez juste préparer votre discours et le perfectionner pour pouvoir convaincre les comités d’investissement en quelques minutes.

La création d’entreprise est un processus plein de défis, d’obstacles et de risques, mais l’aventure en elle-même est juste fascinante. L’entrepreneur est quelqu’un qui travaille même en dormant, il s’engage à faire pousser son entreprise petite à petit et son insatisfaction est la qualité qui le permettra à atteindre ses objectifs.