Le blog de l'association Kerlann

Hospitalisations des seniors en France : comment agir

Hospitalisations des seniors en France : comment agir

Mai 9, 2017

12.5 Millions de patients sont hospitalisé en France en 2015, dont 1.6 million de 80 ans et plus selon l’agence technique de l’information sur l’hospitalisation. Ce chiffre devra doubler en 2020, et de plus en plus de personnes âgées feront séjour à l’hôpital. Parmi les facteurs contribuant à la progression de l’espérance de vie en France (82.5 ans en 2016 selon Insee) est l’amélioration des conditions de vie, mais surtout l’innovation dans le domaine de la santé et l’accès aux soins surtout pour les personnes les plus âgées de plus de 80 ans, pour les traitements des cancers et maladies pulmonaires.

Motifs des admissions

Selon une étude menée en 2012, sur les personnes âgées de plus de 75 ans admissent dans le service d’urgences, les motifs d’admission dans les hôpitaux ou les urgences sont surtout des chutes, des difficultés respiratoires ou maladies de l’appareil digestif mais rarement pour des raisons psychiatriques. Toutefois, les motifs sont majoritairement pour des raisons médicales et peu pour des raisons chirurgicales. Néanmoins, il est important, vu le grand nombre de senior dans les hôpitaux, de développer la filière gérontologique et intégrer les structures des urgences pour pouvoir repérer les personnes fragiles. En effet prendre en charge moralement une personne âgée lors de son hospitalisation est primordiale, en plus du soutien affectif de la famille, ce qui permettra de stimuler intellectuellement le malade et de participer à sa guérison.

Assurance prévoyance

Généralement lors d’une hospitalisation la sécurité sociale rembourse 80 % des frais d’hospitalisation dans un établissement public ou une clinique privée conventionnée. Mais les patients sont souvent surpris par les dépassements d’honoraire qui peuvent dépasser les 500 € selon les soins demandés. D’où le recours à une compagnie de prévoyance (Filiassur, Allianz, CNP…), que ce soit pour une garantie d’hospitalisation, soit pour une assurance d’autonomie. La première, protège l’assuré en cas d’hospitalisation suite à un accident ou une maladie par versement d’une indemnité journalière, dès les premiers jours d’hospitalisation. Ce montant varie de 10€ et 400€ selon les formules et les compagnies de prévoyance. Chez Filiassur assurance par exemple, les indemnités sont de 200 € par jour en cas d’accident et de 100 € par jour en cas de maladie. Ces indemnités sont, bien sûres, cumulables avec les prestations de la sécurité sociale et avec celle de la mutuelle santé.

Une souscription à un contrat d’assurance d’autonomie, à un âge entre 40 et 75 ans, permettra à l’assuré de recevoir une indemnité sous forme de capital pouvant atteindre 20.000 euros. Cette somme permettra au souscripteur de soulager son entourage des frais de l’état de dépendance comme les frais d’hospitalisation et des soins à domicile.