Le blog de l'association Kerlann

Quels défis pour le journalisme en France ?

Quels défis pour le journalisme en France ?

Mai 6, 2017

Entre crise de la presse et nouvelles technologies, quel avenir pour le journalisme en France ? Posons d’abord le constat.

Les gens lisent moins de journaux ça c’est sûr. La crise de la presse en effet est profonde malgré des diffusions qui semblent rester stables, le danger est toujours là. » Affirme Audrey Crespo-Mara, la journaliste de renom et l’animatrice phare de LCI.

France-Soir a affirmé en 2012 que la Tribune, le quotidien économique est désormais hebdomadaire, Le Monde, Les Echos, Le Figaro se sont fait rachetés par des industriels quant au journal de Libération, il traverse un grand problème de financement ce qui entraîne des taux élevés de licenciement et explique les départs volontaires des journalistes collaborateurs.

En effet, la presse papier n’est plus rentable et les français optent pour les articles sur internet et favorisent les supports numériques plutôt que les journaux.

La presse écrite face au numérique

Les recettes publicitaires s’effondrent et les journaux sont presque tous déficitaires depuis ces 10 dernières années.

« Je suis très inquiet de la situation des journaux, des radios et de tous les supports médiatiques classiques et de la presse écrite et je pense qu’il y a une petite menace sur la diversité liée à la précarité financière d’un certain nombre de journaux. » Explique Thierry MANDON, Député PS de l’Essonne.

« Je crois qu’il faut qu’on prenne conscience qu’on est devant une vraie révolution médiatique, technologique et culturelle. Aujourd’hui, on peut lire en temps réel et être au courant de ce qui se passe à New Delhi, à New York à Pékin…on peut également communiquer sans frontières via les réseaux sociaux. On a ce sentiment d’immédiateté et d’instantanéité. Je pense que ce qui arrive à l’univers médiatique et de la même ampleur que l’invention de l’imprimerie au milieu du 15ème siècle. » Explique Audrey Crespo-Mara lors d’une conférence de presse qui tourne au tour des réseaux sociaux et du développement technologique.

Internet et les réseaux sociaux : nouveaux médias d’information ?

Il faut dire que, désormais, les journalistes sont plus les seuls à diffuser les informations au quotidien et au bon moment. Cette révolution médiatique a provoqué ce que l’on appelle l’horizontalité de l’information. Auparavant, les journalistes, depuis leurs sièges parisiens donnaient à toute la France les informations utiles, les actualités, les commentaires, les sondages et les points de vue des hommes politiques au travers des institutions tels que le journal Le Monde, le 20H de TF1 ou encore Le Figaro. L’utilité et la pertinence des informations étaient léguées aux journalistes qui avaient le quasi-monopole de la construction de l’opinion. L’ont-ils toujours ?

Avec l’apparition des réseaux sociaux, de la blogosphère, des forums… et de l’ère du numérique, les journalistes sont certes un moyen privilégié d’avoir accès aux connaissances mais parmi d’autres moyens mais ils sont plus les seuls responsables de la diffusion de l’info et de la construction de l’opinion comme autrefois.